Quelques questions à Maxime Schidlowsky

Maxime SCHIDLOWSKY (9).jpg

Je suis ingénieur industriel de formation. J'ai toujours eu un goût pour la pédagogie et le coaching et je me suis naturellement tourné vers ce côté pédagogue. Tout d'abord comme commercial dans le secteur du service en ingénierie puis comme formateur indépendant. J'aime le côté business et saisir des opportunités, ce qui explique mon plaisir à former des gens dans le but de leur donner des compétences qui leur permettent de développer leur propre business et de saisir leurs opportunités.

Vous êtes indépendant et vous travaillez seul, comment le Digital Learning vous a-t-il aidé dans votre carrière ? 

Le digital learning m'a permis et me permet encore de me former à mon rythme, d'où je le veux et quand je le veux.

Le digital learning permet de gagner un temps considérable dans l'apprentissage. Je le compare souvent à l'œuvre "Les misérables" de Victor Hugo. On peut lire le bouquin de 1000 pages ou regarder le film. Cette comparaison est très explicite et je l'utilise souvent auprès de ma clientèle afin de comparer mon offre de "formation en vidéo" avec les offres concurrentes du type "formation au format papier". 

Quand vous vous êtes lancé dans le Digital Learning, cela vous a-t-il pris beaucoup de temps pour convertir vos contenus ?

 

Oui, il ne faut pas sous-estimer la transformation de contenus (papier ou ex cathedra) en vidéo par exemple.

De plus, une bonne formation de type "e-learning" ne se résume pas à des contenus ponctuels comme des vidéos ou des questionnaires. La cohérence et l'agencement de ces contenus sont capitaux sans quoi, une formation "e-learning" peut ne rien valoir même si les contenus sont de qualité.

 

Si vous deviez donner quelques trucs et astuces à nos membres, comment les conseilleriez-vous ? 

Suivez dès le début une structure de création de contenus. Faites vous superviser par quelqu'un qui a l'habitude de créer ce genre de contenus digitaux. Ceci coûte un peu d'argent mais vous y gagnerez beaucoup plus de temps et de motivation par la suite.

Réalisez une petite partie de la formation et tester la immédiatement sur votre audience pour ensuite récupérer leurs critiques. N'attendez pas d'avoir clôturé votre formation complètement pour ensuite vous rendre compte que vous devez tout modifier.

Pour vous, quelle est la caractéristique principale qu'un learning management system doit avoir pour un formateur et pour les apprenants ?

Il doit être simple d'utilisation, ergonomique et intuitif. Trop d'options tueront le côté spontané de l'utilisateur. J'aime parler du côté intuitif des tablettes ou smartphones : un enfant qui sait à peine parler est déjà capable de jouer avec une tablette, c'est un bel exemple d'ergonomie intuitive.

Le côté ludique est aussi capital. Qu'on l'avoue ou non, le jeu fait partie intégrante de toute notre vie et une formation se doit de proposer ce côté ludique.

Mots clés : formateur, interview

Chief Operating Officer En charge de la gestion de l'entreprise et du management des équipes, Amandine est votre interlocutrice privilégiée pour vous conseiller et orienter votre projet de formation. En fonction de vos besoins ou de la nature de votre projet, vous serez mis en relation avec l'un de nos experts.