Comment proposer une expérience d’apprentissage "sans couture" ?

 

iStock-917522290

Le mot "expérience" a le vent en poupe dans le milieu de la formation. Ainsi, l'apprenant (autrefois nommé le stagiaire, le formé, le participant...) ne suivrait plus une formation, mais vivrait une "expérience d'apprentissage". Voilà qui est ambitieux ! Mais, comme toute expérience, celle-ci peut se révéler enthousiasmante... ou décevante.

La liste des ingrédients à intégrer pour que "la mayonnaise prenne" est longue, mais il y a un élément sur lequel nous souhaitions attirer votre attention : le lien fort entre expérience d'apprentissage... et expérience utilisateur. Les deux sont en effet intimement liées dans le cadre de projets de Digital Learning.

Comment accroître l'engagement des apprenants avant une formation ?

 

iStock-665136666

L'engagement des apprenants est une condition absolue à toute formation efficace. Si les collaborateurs ne comprennent pas le sens ou l'utilité d'une formation - pire encore qu'ils aient l'impression de perdre leur temps plus qu'autre chose - alors on ne pourra pas garantir l'efficacité de la formation suivie. 

La phase d'embarquement (appelée également onboarding) est donc une étape essentielle à prendre en compte dès le début. Ainsi, une "bonne" formation commence donc... avant la formation à proprement parler.

Passons en revue quelques bonnes pratiques à intégrer lors de la préparation d'une formation, notamment dans le cadre de projets de Digital Learning. L'objectif : s'assurer que celle-ci soit efficace et faire en sorte que les apprenants soient engagés durant tout le processus.