La technologie digitale au service de l'apprentissage

 
macbook-336704_1280-1.jpg

 

La technologie digitale est omniprésente dans notre quotidien que l’on y soit adepte ou non. Ce n’est pas une fatalité mais bien une réalité. Toute entité aujourd’hui doit s’adapter à cette révolution pour rester pérenne et compétitive sur son marché. Pour y parvenir, il est primordial de comprendre en quoi la digitalisation de votre service formation est votre meilleure alternative. Voici quelques éléments de réponse.

L'acculturation du digital : un point de départ essentiel

C’est un fait avéré, le digital a profondément bouleversé les habitudes, les comportements, les modes de vie…de chacun d’entre nous. Dans ce contexte, le meilleur atout des entreprises c’est leur compétitivité et leur capacité à s’adapter aux évolutions. Comment ? En dynamisant et en capitalisant sur leurs compétences internes pour ne pas être dépassé par les concurrents ou  autres acteurs de son marché. La formation a donc un grand rôle à jouer pour maintenir la performance ou développer le talent de chaque collaborateur.

D’une manière générale et pour beaucoup de domaines, les méthodes d’hier ne sont plus celles d’aujourd’hui et le seront encore moins demain. Vous devrez donc constamment prendre en compte les évolutions et vous y adapter. D’où l’intérêt de vous tourner vers le digital pour faciliter cette adaptation constante et pérenniser vos plans de formation.

De plus, on constate aujourd’hui qu’un grand nombre de modules d’apprentissage manquent cruellement de dynamisme et de réactivité. Le Digital se présente alors comme un bon moyen d’y remédier à condition qu’il soit calé sur vos besoins et non pas sur un effet de mode. Vous devez donc accorder au digital un « sens » pédagogique et pas seulement « pratique ».

Bon, vous l’avez compris, désormais la formation doit se digitaliser. Mais rompre trop abruptement les habitudes de vos apprenants est une erreur. Vous devez absolument les préparer et les sensibiliser pour qu’ils acceptent ce changement culturel.

Pourquoi ne pas commencer par les familiariser avec les outils digitaux pour qu’ils se les approprient plus facilement. On peut imaginer des réunions, des workshops ou même des simulations en interne, pour soulever les inquiétudes de chacun et attiser leur curiosité en leur présentant ce qu’ils y gagnent à « changer » leurs habitudes. Cette phase d’information et de sensibilisation est essentielle si vous souhaitez que vos collaborateurs franchissent le pas.

En parallèle n’hésitez pas à mettre en place des outils comme un réseau social d’entreprise pour qu’ils s’habituent à échanger, partager ou collaborer via une plate-forme en ligne (en l’alimentant eux-mêmes par des articles, des vidéos, comme ils le feraient sur leurs réseaux privés), des questionnaires ou des sondages digitalisés, des ressources mises à disposition sur un cloud, etc. En bref, à vous de composer et de choisir les relais nécessaires pour diffuser cette culture digitale et l’intégrer dans le quotidien de vos collaborateurs. 

Autre élément primordial : assurez-vous que la Direction enclenche également cette transformation digitale pour renforcer la légitimité de votre démarche et surtout, valorisez tous ceux qui auront adopté vos outils, ils seront des soutiens supplémentaires. Vous vous en doutez bien, le choix de votre prestataire devient alors un enjeu de taille pour réussir votre projet de Digital Learning, alors ne le prenez pas à la légère…

Nourrir l'outil avec du contenu engageant 

Vous vous sentez prêt à proposer une nouvelle expérience d’apprentissage ? Bravo mais n’oubliez pas l’essentiel : le contenu ! En effet, digitaliser une formation ce n’est pas « généraliser » des contenus, au contraire c’est comprendre que vos apprenants n’ont pas les mêmes besoins et qu’il faut donner une dimension pédagogique au « Digital Learning ». Cela signifie qu’il faut concevoir et personnaliser le programme de formation de chaque apprenant selon leurs besoins et ce que vous pouvez leur offrir en retour.

Il s’agit souvent de contenus, certes, flexibles mais parfaitement intégrés à leur routine de tous les jours (via le smartphone ou l’ordinateur portable), facilement compréhensible et assimilable au terrain, court ou divisé en plusieurs sessions pour ne pas surcharger l’apprenant mais surtout engageant. Eh oui, les salariés redoutent toujours les formations par peur de l’ennui ou de la contre-productivité, d’où l’enjeu de booster leur motivation avec des contenus interactifs (vidéos, musiques, forums…) et des formats dynamiques axé sur le « Blended Learning » (du présentiel, de la formation en ligne, du rapid learning, de la gamefication…). Par ailleurs, les fonctionnalités du Digital Learning vous permettent de leur accorder de l’autonomie (un espace dédié à chacun), de les responsabiliser (choisir eux-mêmes des formations cohérentes) et les faire progresser à leur rythme avec des objectifs clairs à atteindre.

Garder le contrôle sur ses compétences et prendre du plaisir à se former, que rêver de mieux pour des salariés satisfaits et engagés ? C’est un cercle vertueux ! Mais ils sont loin d’être les seuls à en bénéficier. Grâce à une plate-forme de formation digitalisée, les formateurs sont capables de créer ou de diffuser leurs propres contenus puis d’échanger directement avec les apprenants (remarques, avis, conseils, commentaires audios…). De leur côté, les RH ou Learning manager ont la possibilité de contrôler l’évolution de chacun et de mettre à disposition du contenu complémentaire.

Pas encore convaincu ? Demandez-nous une démo de notre plate-forme pour en avoir le coeur net !

Des outils digitaux qui transforment la formation

L’avantage avec le digital, c’est qu’il dispose d’une grande palette d’outils et de fonctionnalités facilement transposables à l’univers de la formation. En effet, le recours à la vidéo par exemple, n’est pas un phénomène nouveau en soi, mais ce sont les modalités de diffusion qui en modifient l’usage pédagogique. Pour preuve, ces vidéos permettent de transmettre un contenu facilement assimilable, et ce, de n’importe où, n’importe quand et sur n’importe quel support. En l’occurrence, c’est le smartphone qui est aujourd’hui fortement privilégié (d’où l’avènement du Mobile Learning). Il permet en plus d’adapter et de pousser des contenus en fonction de l’emplacement géographique d’un apprenant (alertes, conseils ou rappels) ou de mettre à disposition des ressources « hors connexion »… La production de ces vidéos courtes ou de ces contenus rapidement consommables (comme les infographies) est rentable et flexible, alors foncez !

Autre outil digital transposé à la formation : les jeux en ligne ou « serious game » ont fortement envahi le monde de l’apprentissage, et ce, dans beaucoup de domaines. Ils permettent de créer un moment d’apprentissage ludique et amusant (beaucoup moins formel) en se référant à la réalité du terrain. Cela permet aux apprenants de mémoriser plus facilement (sans s’en rendre compte) et d’identifier clairement les notions à retenir. La réalité augmentée ou virtuelle sera sans doute la relève dans les prochaines années pour former les collaborateurs avec à l’issue encore plus de précision et de performance. 

Nous approfondirons ce nouvel outil lors de notre webinaire, le 14 décembre prochain, intitulé :

« La réalité virtuelle & augmentée vue par MySkillCamp »

Si cela vous intéresse, inscrivez-vous dès maintenant !

L’idée ici n’est pas de vous faire un catalogue d’outils, mais de vous faire comprendre que le Digital peut vraiment être un allié de choix pour dynamiser le contenu de vos formations. Attention, toutes vos formations ne sont pas nécessairement « digitalisables », vous devez au préalable faire un audit et tester le format le plus adapté à vos besoins et à ceux de vos collaborateurs. Ayez toujours une logique de « Test and learn ».

Pour garantir l’efficacité et la performance d’un projet de Digital Learning, vous ne devez jamais rester sur vos acquis et faites toujours évoluer vos outils en même temps que les besoins de vos apprenants.

Digital Marketer chez MySkillCamp

Something Powerful

Tell The Reader More

The headline and subheader tells us what you're offering, and the form header closes the deal. Over here you can explain why your offer is so great it's worth filling out a form for.

Remember:

  • Bullets are great
  • For spelling out benefits and
  • Turning visitors into leads.

Nos derniers articles