Le rôle d'un Digital Learning Manager

 

bench-accounting-49025.jpg

Vous souhaitez digitaliser une partie de vos contenus de formation ? Ne négligez pas l’importance d’un Digital Learning Manager. Ce nouveau métier, issu de la transformation numérique, est devenu primordial pour réussir le lancement de votre projet de Digital Learning. Mais concrètement qui est-il ? À quoi sert-il ? On vous éclaire sur son rôle.

Le "facilitateur" de votre digitalisation 

Tout d’abord, rassurez-vous, si vous méconnaissez cet intitulé, c’est parce qu’il est assez récent. Encore méconnu en Europe, le métier de Digital Learning Manager (ou DLM) est né à l’ère du digital et de ses nouveaux enjeux dans le secteur de la formation.

D’ailleurs, on dit d’un DLM qu’il se situe à la convergence de deux mondes : celui de l’ingénierie pédagogique et celui des nouvelles technologies. C’est une personne que l’on désigne à la fois comme chef de projet, formateur et ingénieur pédagogique. En effet, il permet aux entreprises d’enclencher et de piloter la transformation digitale de leur service formation. 

On ne devient pas DLM du jour au lendemain et on ne conçoit pas non plus des parcours de formation en claquant des doigts… Pour vous aider à trouver un DLM digne de ce nom, vous allez devoir valider certains points.

D’un point de vue personnel, c’est une personne communicante (avec un esprit d’équipe et un goût pour le travail collaboratif), pédagogue, créative et bien sûr organisée. D’un point de vue professionnel, un DLM devra être à l’aise avec les nouvelles technologies (c’est une évidence), la gestion de projets multi-media, les plateformes d’elearning et l’ingénierie pédagogique à l’ère du numérique. Cela implique une certaine culture du digital pour connaître les usages, les formats plébiscités, les préférences des apprenants… Autre élément important, il devra être en mesure de mettre en forme des scénarios pédagogiques adaptés (présentiel, distanciels, blended learning, mobile learning…) tout en évaluant par la suite leur pertinence auprès des apprenants (usage, ressentis, niveau d’engagement…). Enfin, le DLM devra accompagner cette transition digitale auprès du public cible, en les informant, en les sensibilisant et en les familiarisant à ces nouveaux modes d’apprentissage. Mais surtout en les convainquant de l’intérêt qu’ils ont à se former à l’aide du digital. Vous aurez beau avoir un contenu performant s’il n’est pas « vendu » au près des apprenants, ils ne voudront pas le consommer et encore moins l’adopter.

Finalement, un Digital Learning Manager est le garant de l’expérience d’apprentissage des collaborateurs. Comment ? Grâce à la mise en place d’une véritable stratégie pour la digitalisation des contenus de formation. Il devient alors un levier de performance et un accélérateur de transformation digitale pour l’entreprise.

Témoignage d'Anne Deneulin, DLM chez MySkillCamp

Parfois la technologie à elle seule ne suffit pas, un accompagnement « humain » est nécessaire. Lorsque vous décidez de vous appuyer sur un Digital Learning Manager, c’est avant tout une collaboration et une co-production entre : des experts métiers (vous) et des experts pédagogiques (DLM). C’est une réflexion qui doit mener sur des solutions favorisant l’engagement et la motivation de vos apprenants tout en répondant à vos besoins.

Anne Deneulin, Digital Learning Manager chez MySkillCamp estime qu’un DLM compétent est celui qui est capable de choisir les programmes de formation adaptés en fonction des objectifs fixés, opter pour les outils qui y répondront (en s’appuyant sur des partenaires), assurer un suivi de production de ces contenus et d’évaluer ensuite leurs performances. Mais surtout c’est celui qui va enclencher des actions de communication et de sensibilisation en interne pour accompagner ce changement.

Parce qu’un témoignage vaut mieux que de longs discours… C’est un métier passionnant car très varié d’un client à l’autre, les secteurs d’activités sont différents, mais avec des problématiques communes. Participer à la montée en compétences de leurs collaborateurs est à chaque fois un challenge motivant et valorisant. Etre en veille constante sur les nouvelles modalités pédagogiques permet des échanges enrichissants et offre des solutions à proposer aux clients pour leurs collaborateurs. C’est aussi un métier de communication où il est possible de faire bénéficier de nos retours d’expérience sur un marché où il faut aller vite et satisfaire toutes les tranches d’âge. Les qualités primordiales pour ce métier restent  celles du formateur-consultant : l’écoute active, la bienveillance et l’empathie et du chef de projet : le goût de l’innovation, la rigueur, le sens du service. 

Vous souhaitez digitaliser vos contenus ou ceux de vos clients ? Rencontrez nos DLM pour vous aider à clarifier votre projet.   

Photo by Bench Accounting on Unsplash

Digital Marketer chez MySkillCamp