Pourquoi et comment digitaliser ses formations avant septembre.

Comme annoncé dans l’article 5 choses à faire pour préparer la rentrée de votre pôle formation, il est nécessaire pour répondre aux attentes de l’apprenant d’intégrer le digital et le bended learning dans la stratégie d’apprentissage de votre entreprise. Pourquoi et comment digitaliser ses formations? 

Pourquoi intégrer une stratégie de digital learning ou blended learning.

img_digitallearningPour répondre aux attentes de vos collaborateurs.

Les collaborateurs de votre entreprise sont souvent en recherche de formation. La formation est d’ailleurs un des premiers facteurs de fidélisation de vos employés. De plus, vous vous devez d’être de plus en plus souple dans les propositions de formation tant en ce qui concerne les méthodes que les sujets. La formation en présentiel coûte cher si l’on veut respecter les attentes des employés.

Pour faciliter le Knowledge management

En créant vos formations digitales, vous archivez les savoirs et savoir-faire de l’entreprise. Demandez à chacun de vos experts ce qu’il est important de mettre dans vos formations, filmez-les en train de réaliser leurs tâches et vous pourrez plus simplement transmettre les savoirs qu’ils soient tacites ou non pour les générations suivantes. Mais aussi améliorer au fur et à mesure les gestes et méthodes.

Pour mieux définir chacun de vos collaborateurs

Grâce aux statistiques de formation et aux choix des formations par vos collaborateurs, vous pourrez mieux connaître leurs attentes dans votre entreprise. Leur envie d’évolution ou de changement de carrière même si cela se passe en interne. Vous pourrez aussi mieux définir leurs compétences, leurs savoir-faire et leurs connaissances. Vous pouvez aussi les engager dans le transfert de savoir si cela les intéresse.

 

Comment mettre en place le digital learning et le blended learning.


La méthode la plus efficace, qui est aussi largement diffusée, utilisée et reconnue est très certainement la méthode ADDIE.

Cette méthode est structurée en 5 étapes.

  • Analyse
  • Design
  • Développement
  • Implémentation
  • Évaluation

Si vous êtes intéressés par d’autres méthodes, je vous conseille de visionner notrewebinaire sur la méthode SAMR.

Analyse et définition des objectifs

L’analyse est souvent la phase la plus importante pour tout type de projet et particulièrement pour un projet de digital learning.

C’est ici que vous définirez vos objectifs, les publics cibles et les différents profils, vos moyens, qu’ils soient en ressources humaines ou en moyens financiers, vos contraintes techniques, vos besoins en logiciels, le contexte et les thématiques de vos cours numériques.

Vous pouvez aussi ici créer le plan de formation de votre organisation qui mixe souvent présentiel, blended learning et digital learning.

Définition des objectifs

Les objectifs de formation doivent être mis en relation avec les objectifs généraux de l'organisation. 

objectifs de l'organisation: description mesurable (chiffre d’affaires, KPI, etc.) des objectifs de l'entreprise, afin de faciliter l'évaluation du projet et de mesurer les effets.

                 KPI à mesurer

                             Bien-être au travail

                             Fidélité de vos collaborateurs

                             Employer branding

                             Acquisition des compétences

objectifs de formation: c’est ici que le plan de formation fera son apparition.

Qui sera formé

Objectifs de la formation

Durée de la formation

Comment la formation s’inscrit-elle dans les objectifs de l’organisation

objectifs du cours:

Analyse de compétences à acquérir

Théorie ou savoir-faire pratique ?

Accord avec les supports de diffusion

Accord avec la cible

Accord avec les objectifs de la formation et de l’entreprise

Description du profil du public cible

Qui doit-on former pour atteindre les objectifs de formation?

Le profil des apprenants doit faire l'objet d'une description aussi détaillée que possible 

Nombre

Âge moyen/âges extrêmes

Synchrone ou asynchrone ?

Managers / employés / ouvriers ?

Types de postes de travail

Mobile ou pas ?

Background de connaissances

Analyse de l’existant et des besoins futurs

Pour analyser l'existant, vous pouvez aussi faire appel à des experts pédagogiques externes qui vous feront gagner du temps. Ils se mettront en relation avec vos experts pour connaître les besoins pour réaliser le plan de formation établi dans l’analyse. L'analyse des besoins futurs implique de connaître les forces et faiblesses du projet en regard avec le public cible et les objectifs à atteindre ainsi qu’avec les contraintes.

N’hésitez pas à y mettre plus de ressources et à y passer du temps, car c’est ici que tout se joue quasiment. C’est dans cette analyse que soit vous réussissez tout le projet soit vous êtes voués à l’échec.

Nous détaillerons dans un prochain article comment faire l’analyse de vos besoins pour réussir votre projet.

Design et développement

Design (ou conception)

Concevoir un cours en ligne nécessite d’en connaître la structure générale, le scénario, le story-board et enfin la mise en place du parcours d’apprentissage. Quelle durée l’apprenant devra-t-il prévoir? Combien de modules y mettrez-vous ? Quelle est la durée moyenne des modules ? L’apprenant sera-t-il obligé de passer toutes les étapes ou non ?
Quels seront vos choix pédagogiques et techniques ? Y aura-t-il des quiz ? De la gamification ? Du social learning ? Du mobile learning ?

Toutes ces questions sont très importantes avant de vous lancer à proprement parler dans la réalisation de votre parcours de formation.

Prendre rendez-vous avec Kevin

Les parcours de formations qu’ils soient théoriques ou pratiques peuvent tous bénéficier des avantages du digital learning. Vous utiliserez des outils différents, mais vous obtiendrez sans doute plus d’échanges avec le numérique et surtout avec le social learning.

Développement (ou réalisation)

Une fois que vous avez tout rassemblé, il est temps de passer à la création à proprement parler. Vous pouvez travailler avec des contenus développés sur-mesure, des contenus créés avec des outils du rapide learning mais aussi des contenus achetés (par exemple pour les softskills).

 Les ingrédients, ou objets d'apprentissage, peuvent être très petits (Métadonnées ou grains pédagogiques : texte, image, vidéo, etc.) ou plus complexes (modules, séquences ou activités pédagogiques complètes) toutefois nous vous conseillons toujours dans une plateforme de Learning and Content Management System qui vous permettra d’évoluer vers le social learning ou le mobile learning en cas de besoin. Et de garder vos contenus accessibles pour d’autres espaces de création si l’expansion de votre organisation se montrait plus rapide que prévu.

Pensez lors du choix de votre plateforme à la flexibilité, la durabilité, la réutilisation de contenus pour d’autres parcours, l’adaptabilité à différents supports web, tablette, smartphone…

Les normes SCORM ou TinCan permettent aussi d’importer et d’exporter de plateforme à plateforme.

Implémentation et évaluation de la qualité

Une fois votre parcours de formation réalisé et testé auprès de 3 à 4 personnes de profils différents. Il faut faire la promotion, via e-mail, réseaux sociaux, en communication interne, sur workplace ou autres logiciels de communication interne tels que Slack,

Votre cours n’est pas figé dans le marbre : n’hésitez pas à le modifier , à l’améliorer, mais surtout à suivre les apprenants, répondez aux questions, ajoutez de l’information grâce à ce que vous lisez régulièrement sur internet.

Et enfin évaluer votre projet.

L’évaluation en globalité et/ou plus particulièrement pour certains modules est une tâche qu’il ne faut pas mettre sur le côté si vous ne voulez pas que le digital learning se perde dans le fond de vos cartons après y avoir mis tant d’énergie.

Nous parlerons des modèles d’évaluation dans un autre article.

Mais nous pouvons déjà vous dire ce qu’il est bien de mesurer.

  1. Mesurer la satisfaction des participants;
  2. Mesurer l’augmentation des connaissances, l'amélioration des aptitudes et/ou les changements d’attitude après la formation;
  3. Évaluer l’application et/ou les changements au niveau du comportement en milieu de travail relatifs à l’apprentissage;
  4. Évaluer les résultats, conséquences et/ou impacts du programme.

 

 

Enfin, si vous n’avez pas les ressources nécessaires en interne, faites-vous accompagner, car la formation est vraiment la valeur ajoutée, et même si c’est un investissement, à long terme vous gagnerez beaucoup à passer au digital learning.

            Réutilisation des contenus pour une grande partie de votre cible

            Mise en place de la gestion des savoirs plus simples

            Mise en place de l’échange des savoirs et savoir-faire via le social learning

            Budget formation de plus en plus réduit à long terme

            Archivage des connaissances, même tacites.

 

En savoir plus sur nos solutions de transformation de la formation

Mots clés : digital learning, Bonnes pratiques, méthodologies

Business Developer @myskillcamp. Always helping you to find the best solution in Digital Learning and e-Learning