Un "Onboarding" réussi, gage de performance

 
rawpixel-com-250087.jpg

C’est bien connu, faire un bon recrutement, ça prend parfois du temps. Mais réussir l’intégration d’une nouvelle recrue vous en demandera tout autant. Et c’est là tout l’enjeu pour vous de mettre à profit ce temps efficacement. Découvrez en quoi un « Onboarding » réussi est bénéfique pour l’employeur comme pour le nouveau collaborateur.

L'Onboarding, c'est tout un processus !  

La notion d’Onboarding (ou d’intégration) englobe toute la période durant laquelle une entreprise va recruter, intégrer et former un nouveau collaborateur. C’est un moment privilégié pour s’assurer qu’il répond efficacement aux objectifs business de l’entreprise et qu’il s’implique personnellement pour y parvenir. Tout l’enjeu de mettre en place un processus adapté pour que ce nouvel arrivant soit rapidement opérationnel et se sente bien au sein de l’entreprise.

Avant tout, l’Onboarding repose sur la mise en valeur de votre entité : votre culture (historique, valeurs, vision stratégique…), vos méthodes managériales et votre organisation (hiérarchie,  ambiance, esprit d’équipe…). C’est primordial si vous voulez qu’il se les approprie et qu’il les respecte.

De plus, un Onboarding réussi doit permettre à votre recrue de mettre en pratique rapidement le talent pour lequel vous l’avez recruté. Cela signifie que vous devez lui avoir fait comprendre vos méthodes de travail et les moyens nécessaires mis à sa disposition pour y contribuer pleinement (outils de travail, collaborateurs…).

Enfin, vous avez alloué une grande importance au recrutement, mais ne diminuez pas vos efforts pour autant, car c’est loin d’être gagné. En effet, vous n’êtes pas à l’abri d’un départ soudain, surtout si vous ne prêtez pas attention à votre nouveau collaborateur. Régulièrement intéressez-vous à ses ressentis, ses difficultés ou ses doutes (surtout la première année) et créez un lien solide avec lui.

Vous l’aurez compris, l’Onboarding doit être conçu comme un processus d’accompagnement complet et non comme une simple phase de transition.

Faire vivre une expérience "collaborateur"

Tout comme pour vos clients, vous devez donner envie à vos futurs collaborateurs de s’attacher à vous. Pour créer ce lien affectif, vous avez plusieurs alternatives, à vous de voir, laquelle sera la plus appropriée. Il y en a certaines qui fonctionnent déjà très bien auprès de cette nouvelle génération mais rien de mieux que le lien humain ! Notamment en conviant vos nouvelles recrues à des événements dédiés (déjeuner, afterworks…) en dehors du cadre de l’entreprise, dans lequel vous pourrez inviter les managers et futurs collègues directs. Lors de son arrivée, réservez-lui un bon accueil, consacrez-lui du temps (dégagez votre plage de travail en évitant les réunions), donnez la parole à l’équipe pour que chacun explique ses missions, etc. et assignez-lui un « parrain » pour qu’il puisse se confier en cas de difficultés.

Pour rendre cette phase d’Onboarding plus fluide, vous pouvez aussi vous servir de la flexibilité du digital, et ce, même avant l’entrée officielle dans les lieux. En effet, une fois le contrat signé, il reste généralement une phase où votre nouveau collaborateur doit effectuer un préavis de départ auprès de son ancien employeur. C’est donc l’occasion pour vous de commencer à tisser un lien étroit avec lui en optant pour une alternative digitale. On recommande généralement une application ou une plateforme en ligne, pour vous permettre de connecter votre nouvel arrivant à son futur environnement de travail. Vous aurez ainsi la possibilité de lui pousser des contenus spécifiques et sous le format que vous souhaitez : vie de l’entreprise et son actualité, ses collègues, son métier, ses missions… Généralement, un petit mot personnalisé du dirigeant sous format vidéo est très apprécié, car il démontre l’intérêt porté à l’égard du collaborateur.

C’est donc grâce au présentiel combiné au digital, que vous pourrez enclencher une relation attachante avec vos futurs collaborateurs et leur permettre de s’imprégner de votre marque employeur. Si vous souhaitez être épaulés dans la digitalisation de votre programme d’Onboarding, contactez-nous.

Réussir l'Onboarding de toute une génération

Le monde dans lequel nous évoluons tous aujourd’hui est tourné vers l’hyperconnectivité, le lien social, l’interaction, le partage… les individus issus de cette génération sont différents de leurs aînés.

Pour les attirer et les recruter, vous devez être conscients qu’ils n’ont pas les mêmes attentes. Un défi qui peut sembler compliqué lorsque l’on sait aujourd’hui que la nouvelle génération ne consacra pas sa carrière entière à une seule entité, comme l’ont fait leurs aînés. Vous devez donc faire en sorte qu’un talent fraîchement recruté, reste le plus longtemps possible au sein de votre équipe.

De plus, cette nouvelle génération vous demandera sûrement un peu plus d’attention. Comme nous l’expliquions dans un article précédent, la nouvelle génération de collaborateurs est exigeante. Concrètement, pour se sentir bien, cette génération a besoin d’autonomie et de confiance, ainsi responsabilisez-là dés son arrivée, en lui assignant des taches et en la laissant s’organiser par elle-même. Autre élément important : donner du sens aux missions en lui expliquant son rôle, l’impact de son travail, les objectifs clairs à atteindre… Enfin, favorisez les échanges réguliers, car elle doit se sentir accompagnée, suivie sans être étouffée.

En résumé, un Onboarding réussi, ce sont de nouveaux collaborateurs qui se sentent bien, qui s’épanouissement professionnellement et surtout qui s’investissent durablement dans votre entreprise. Un enjeu gagnant-gagnant issu d’un processus d’accompagnement et de fidélisation que vous devez mettre en place.

Et vous, qu’avez-vous prévu de faire pour réussir l’intégration de vos futurs collaborateurs ?

Digital Marketer chez MySkillCamp