Les qualités d’un formateur à l’heure du digital

Écrit par Xavier Parduyns le 06/02/17 13:10

Bien qu’installé depuis longtemps dans notre quotidien, le digital arrive avec un peu de retard dans le monde professionnel. Les outils changent, tout comme les pratiques, et le formateur n’y échappe pas. Voici un petit tour d’horizon des qualités qu’un formateur se doit d’avoir à l’heure du digital !

6vjpmymj5km-timothy-muza.jpg

 Formateur – Apprenant : Un modèle linéaire désuet

Le digital offre son petit lot d’effets dans le monde de l’entreprise : rapidité des flux d’information, présence sur les réseaux sociaux, agrandissement de l’interactivité entre les collaborateurs, leur mobilité… Tous ces points imposent au formateur d’apporter de nouvelles caractéristiques à ses formations :

  • Rapides, réactives et interactives 
  • Adaptées et concentrées aux besoins et usages des utilisateurs 
  • Mobiles (Accessibles à tout moment, tout endroit) 
  • Collaboratives, en favorisant l’échange d’expérience par la mise en réseau de communautés d’apprenants

Le formateur à l'heure du digital ne se contente plus donc de transmettre son savoir : il doit enthousiasmer ses apprenants et favoriser l’échange de savoirs.

 Nouvelles technologies, nouvelles aptitudes

S'inscrire à Digitaliser ma formation pour un meilleur engagement

Le formateur se doit d’être à la pointe concernant la maîtrise des outils digitaux. Il doit être capable d’utiliser les réseaux sociaux dans un but professionnel, que ça soit pour sa veille ou l’enrichissement de son réseau. Certains de ses apprenants en sauront peut-être plus que lui sur certains points, et c’est pour cela qu’il doit rester humble et viser l’aspect collaboratif. Dans un domaine en constante évolution, il lui est indispensable d’apprendre en continu selon les ressources numériques et celles du web, et de pouvoir s’adapter aux changements perpétuels dans le domaine.

Comme nous vous l’avons déjà mentionné dans notre article sur le Digital Learning Manager, le formateur devient marketeur, en ce sens qu’il doit rendre sa formation attractive et porteuse de sens, et donc susciter l’intérêt des utilisateurs. Enfin, il doit faire preuve d’une grande disponibilité : il n’est plus simple professeur, mais animateur de communauté et de réseau afin d’assurer un suivi optimal de ses apprenants.

 À l’image de son temps, le métier de formateur est en constante évolution. Et si les outils technologiques ne cessent de se développer, il lui est indispensable de s’y adapter afin de garder une place prépondérante au sein d’une entreprise.

Essayez MySkillcamp


 

Mots clés : digital learning, formateur

Written by Xavier Parduyns

Digital Marketing @Myskillcamp. Always helping you to find the best content about #adaptiveLearning, #ELearning, #DigitalLearning

Inscrivez-vous à la newsletter