L'ère du Knowledge management : l'indéniable recours au Digital Learning

 
helloquence-61189-1.jpg

 

Aujourd'hui nous sommes dans l'ère du digital où prédomine les notions de partage, d'interactivité ou encore de collaboration... Cette digitalisation touche désormais un grand nombre de domaines dont la formation. Pour s'adapter à cette tendance, les méthodes d'apprentissage doivent évoluer et se tourner vers le "digital learning". Autre enjeu important, transférer les savoirs et compétences nécessaires à la croissance de l'entreprise. Il faut donc revoir également les méthodes managériales pour optimiser au mieux ce transfert. Mais qu'est ce que cela signifie concrètement ? On vous explique.

Un enjeu business primordial 

Pour garantir le développement et la pérennité de l'entreprise, on a pas d'autres choix que de s'adapter aux tendances du marché. Actuellement, le digital est sur tous les fronts, créant ainsi de nouveaux besoins et de nouvelles attentes. Pour y répondre, il faut adopter des pratiques et des outils bien spécifiques.

La tendance actuelle au sein des entreprises est de mettre en place un "management des connaissances" ("Knowledge management"). Son avantage ? Si celui-ci est bien géré et intégré, il peut rapidement devenir un facteur de réussite voire même un avantage concurrentiel. En effet, le moteur de l'entreprise, ce sont les collaborateurs, d'où l'importance de capitaliser sur leurs compétences.

Le "Knowledge management" entend identifier, exploiter et partager ces savoirs internes à l'ensemble de l'entreprise. Chaque contribution doit être stratégiquement efficiente afin de mener à bien le projet commun : la rentabilité et la pérennité de l'entreprise. Ainsi, en digitalisant la formation vous permettez de corréler les objectifs pédagogiques aux objectifs business de votre entreprise.

Un management 2.0, adapté à l'ère du digital

Le "Knowledge management" s'est créé dans un contexte propice à l'échange et au partage. Mais il prend tout son sens lorsque en amont, il est mis correctement en place par les learning managers ou les DRH. Cela repose en partie sur la démocratisation des outils digitaux au profit d'un management collaboratif pour identifier, exploiter et partager les savoirs nécessaires à la réussite de l'entreprise. Ce sont principalement les compétences les plus performantes et les plus viables qu'il convient de faire fructifier. A vous ensuite, en interne, de faire comprendre cet enjeu à l'ensemble de vos collaborateurs, clients ou partenaires.

Le Digital learning apparaît alors comme un moyen efficace pour relever ce défis puisqu'il dispose d'une palette d'outils diverses et variés. Selon vos besoins, vous pourrez ainsi créer un parcours de formation parfaitement adapté à vos enjeux internes.

D'une part, les outils digitaux offrent la flexibilité de pouvoir donner accès au même niveau de compétences ou au contraire de proposer un parcours de formation totalement personnalisé, le tout accessible par tous, n'importe quand et sur n'importe quel support. D'autre part, en misant sur une plateforme collaborative et unique, vous gagnez en efficacité, en temps et surtout en budget.

En résumé, opter pour du digital learning, c'est favoriser la capitalisation des savoirs de l'ensemble de vos parties prenantes au profit de la réussite de votre entité.

Si vous souhaitez être accompagné dans la transformation digitale de votre pôle formation, nous sommes à votre disposition pour en discuter. Contactez-nous !

Photo by Helloquence on Unsplash

 

Mots clés : digital learning, knowledge management, managers, DRH

Digital Marketer chez MySkillCamp

Something Powerful

Tell The Reader More

The headline and subheader tells us what you're offering, and the form header closes the deal. Over here you can explain why your offer is so great it's worth filling out a form for.

Remember:

  • Bullets are great
  • For spelling out benefits and
  • Turning visitors into leads.

Nos derniers articles