L'art du "Microlearning" !

 
stockvault-using-mobile-phone223812.jpg

 

Comme tout art qui se respecte, il faut en comprendre le sens caché. Non, le « Microlearning » n’est pas encore un anglicisme inventé pour faire jolie sur le papier, il pourrait même bien vous aider dans votre stratégie d’apprentissage en interne. Rassurez-vous, on vous explique tout…

Un monde pressé... 

Avant toute chose, gardez à l’esprit que les apprenants d’aujourd’hui sont connectés (voire hyper connectés pour certains) mais là, on ne vous apprend rien. Pour mettre en place un parcours de formation bénéfique autant pour le salarié que pour l’entreprise, il est essentiel de comprendre le contexte actuel : le stress, l’impatience, la surcharge d’informations, la multiplicité de points de contacts pour ne citer qu’eux, viennent interférer dans le quotidien de vos collaborateurs. Il devient donc compliqué de capter leur attention et susciter un minimum de leur concentration.

Autant de raisons qui doivent vous pousser un jour à remettre en question vos processus de formation. Et si vous passiez le cap du Digital Learning ? Cela vous permettrait de pousser vos contenus de formation au bon moment, de les rendre accessibles à tous les acteurs concernés et surtout qu’ils soient flexibles pour qu’un apprenant puisse prendre le contrôle de ses compétences quand il veut, où il veut et sur le domaine qu’il veut. Le principal enjeu sera ensuite de synchroniser vos contenus pédagogiques avec un outil digital performant. 

Dans la famille du Digital Learning, je voudrais... le format court ! 

Les modules de Digital Learning sont nombreux et peuvent couvrir une grande partie de vos besoins en terme de formation. Pour les choisir, vous devez tout d'abord identifier les modules qui prennent le mieux en considération le contexte, les spécificités ou encore les contraintes de votre entreprise. 

En l’occurrence, un des modules le plus répandu et privilégié, reste aujourd’hui le «Microlearning» : l’apprentissage à l’aide de formats courts souvent sous forme de vidéo de quelques minutes. L’image et le son sont parfois plus performants que de longs textes... surtout lorsqu’on sait que les apprenants ont généralement de gros plannings journaliers à respecter.

De plus, l’avantage du «Microlearning» c’est qu’il est instantané (accessible en ligne à tout moment), flexible (c’est l’apprenant qui décide l’apprentissage selon ses priorités professionnelles et ses performances individuelles) et surtout efficace (la vidéo est l’outil qui va à l’essentiel sans les « bla-bla » de formalité). On peut donc aisément répondre à des demandes bien précises sans imposer un cadre stricte, parfois jugé contre-productif en terme de mémorisation et d’assimilation de connaissances. Enfin, comme tout bon outil du Digital Learning, vous avez accès à un reporting complet pour évaluer et ajuster si nécessaire votre module de «Microlearning» d’un point de vue collectif ou individuel.

"Microlearning" ancré dans une stratégie de "Blended Learning"

Le «Microlearning» ne fait pas cavalier seul, il doit être encadré en amont dans une stratégie d’apprentissage mixte ("blended learning"). On ne cesse de vous le rappeler, de nos jours les collaborateurs ont moins de temps pour se former, face à cela les services formation ou organismes de formation doivent faire preuve de souplesse dans les méthodes d’apprentissage en connectant plusieurs modules : en présentiel, en ligne ou encore via une application mobile. Cela implique également d’être flexible dans l’offre de contenu proposé afin que les salariés puissent en tirer parti : rapidement et le plus efficacement possible.

Parmi les supports de formation privilégiés on retrouve le smartphone. Pas étonnant lorsqu’on sait qu’une grande partie de vos salariés en possèdent un en usage privé ou professionnel. C’est pour cette raison simple que le "Microlearning" est parfaitement adapté à ce nouvel usage en proposant une expérience « apprenante » spécifique. En effet, depuis son smartphone chacun peut participer à des échanges, poser des questions, accéder à des résumés, consulter les enregistrements des formations manquées, et cela, de n’importe où. Par ailleurs, l’application mobile peut approfondir cette expérience « apprenante » en offrant la possibilité de suivre des cours complets en mode « hors ligne ». Des dispositions qui permettent de renforcer l’implication et l’engagement de vos apprenants qui se sentent compris dans leur mode de fonctionnement au quotidien et qui peuvent avancer à leur rythme, en continu.

De plus le «Microlearning», en complément d’autres modules, permet de soutenir l’apprentissage à des moments clés :  pour l’entrainement avant une formation plus approfondie en présentiel ou après une session de formation en ligne pour tester les connaissances acquises. Cela montre bien que le «Microlearning» s’imbrique parfaitement dans une stratégie de « blended learning ».

Enfin, le « Microlearning » c’est la possibilité d’adapter instantanément les contenus aux dernières nouveautés de chaque domaine afin de proposer des formations à la pointe en terme d’acquisition de compétences.

L'apprentissage mixte, l'essayer c'est l'adopter ! 

RH, Learning managers si seulement vous saviez… quel gain de temps et d’argent une stratégie d’apprentissage mixte peut vous apporter. Réfléchissez-y bien : plus besoin de trouver des lieux de formations, de vérifier le planning de vos formateurs et de vos apprenants, payer les frais de déplacement et d’hébergement... Vous y êtes ? Et bien avec l’apprentissage mixte il est tout à fait possible de transmettre un contenu approfondi en présentiel et venir compléter avec des modules digitaux pour renforcer l'efficacité de la formation. Exemple : Vous souhaitez former votre service commercial sur « comment mieux vendre votre offre de biens ou de services », en parallèle vous leur poussez des contenus pour en apprendre plus sur votre offre, les éventuelles nouveautés, les caractéristiques des clients etc. Cela vous permet de réduire considérablement le temps de formation « en salle » en l’épurant au maximum afin de vous concentrer sur les éventuels doutes ou inquiétudes de vos collaborateurs, qui nécessitent un échange de vive-voix avec un formateur. Ainsi le «Microlearning» intervient soit en amont ou en aval de votre parcours de formation pour introduire ou appréhender un sujet complexe, en jouant sur les formats ludiques (vidéos, infographies, animations). 

L’apprentissage mixte (ou blended learning) est aujourd’hui fortement apprécié pour sa flexibilité, sa rapidité de diffusion et son accès facile aux contenus pour l’ensemble des acteurs concernés par la formation. Pour garantir la réussite de votre plan de formation, vous devez actionner les bons leviers et le «Microlearning» en fait partie puisqu’il répond aux nouveaux usages des apprenants d’aujourd’hui. Pour preuve, il permet à vos collaborateurs d’avoir la main sur leur formation mais surtout de vivre des « moments » d’apprentissage et non plus des formations cloisonnées à un espace temps et strictement délimité. Ils apprennent à leur rythme avec des contenus courts, diversifiés et surtout adaptés pour être consommés de n’importe où, n’importe quand et sur n’importe quel sujet.

Blended learning, Microlearning… ces notions vous semblent encore floues ? N’hésitez pas à nous contacter pour échanger avec nos experts pédagogiques.

 

 

Digital Marketer chez MySkillCamp

Something Powerful

Tell The Reader More

The headline and subheader tells us what you're offering, and the form header closes the deal. Over here you can explain why your offer is so great it's worth filling out a form for.

Remember:

  • Bullets are great
  • For spelling out benefits and
  • Turning visitors into leads.

Nos derniers articles